• ven 22 septembre 2017  23:25
Bled.ma

L'info sans frontières

Le Maroc décide le boycott des sociétés suédoises

Le Maroc décide le boycott des sociétés suédoises

2 octobre, 2015

[ - ] A [ + ]

Le gouvernement marocain a décidé  de boycotter toutes les sociétés suédoises et produits suédois en signe de protestation contre la « politique suédoise agressive » à l’égard du Maroc et de son intégrité territoriale.

«Le gouvernement a pris cette décision qui répond au boycott suédois à l’encontre des sociétés marocaines et les produits marocains et appelle la Suède à revoir sa position aussi bien politique qu’économique à l’égard du Maroc. A défaut, le Royaume continuera à adopter la fermeté jusqu’au bout. Notre message est clair », a déclaré le ministre de la Communication Mustapha El Khalfi au terme d’une réunion du gouvernement. Et d’ajouter que « les Marocains sont mobilisés pour faire face à cette situation. Les Marocains vaincront comme dans le passé ». Selon le porte-parole du gouvernement, le ministre des Affaires étrangères s’est entretenu à New York à plusieurs reprises avec la chef de la diplomatie suédoise, lui exprimant les préoccupations et la colère du Maroc à l’égard de l’attitude de la Suède dont un projet de loi est en cours d’élaboration en vue de la reconnaissance de la fantomatique « RASD » « La Suède a commencé à porter atteinte non seulement à un intérêt politique mais à un intérêt économique parce qu’elle a décidé de boycotter des sociétés marocaines et des produits commerciaux marocains, sachant que la balance commerciale avec ce pays est déficitaire pour le Maroc », a précisé le ministre, faisant savoir que le Maroc a importé de la Suède près de 17 milliards DH contre des exportations de 2,5 milliards DH. Lundi, les autorités marocaines ont procédé au blocage du projet Ikea, entreprise suédoise spécialisée dans la conception et la vente au détail de mobilier et objets de décoration, en représailles au plan de la Suède de reconnaître la chimérique « rasd ». Pour rappel, les députés du Parti social-démocrate suédois ont présenté le 3 septembre, une proposition de loi prévoyant l’octroi d’un statut diplomatique à la représentation du Polisario à Stockholm. Cette proposition de loi faisait suite à une récente réception offerte par le Premier ministre suédois, Kjell Stefan Löfven, au siège du Parti social-démocrate, à Stockholm, à une délégation de la soi-disant «Jeunesse socialiste sahraouie». La proposition de loi qui vient d’être présentée par le parti social-démocrate intervient ainsi au lendemain de cette rencontre du chef de l’exécutif suédois, Stefan Löfven, ancien membre dirigeant de l’Union suédoise des travailleurs de la métallurgie (Metall), avec une représentation sahraouie invitée par la «Jeunesse socialiste» suédoise.
 Bled.ma avec Agences

 


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *