• mer 16 août 2017  15:59
Bled.ma

L'info sans frontières

Le Pape François en Afrique après les attentats de Paris

Le Pape François en Afrique après les attentats de Paris

23 novembre, 2015

[ - ] A [ + ]

C’est un voyage à haut risque qu’entreprend le Pape François en Afrique quelques jours après les attentats de Paris. C’est d’ailleurs pour lancer un message de paix que le Pape entreprend ce périple dans trois pays africains du 25 au 30 novembre.

Le pape François se rend mercredi dans trois pays d’Afrique-Kenya, Ouganda  Centrafrique – pour le voyage le plus risqué de son pontificat. C’est un message de paix, de justice sociale et de dialogue entre islam et christianisme que Jorge Bergoglio, le pape de 78 ans, veut apporter en cinq jours très denses, pour son premier séjour sur le continent noir, du 25 au 30 novembre. Le voyage s’inscrit dans le contexte tendu des attentats de Paris et de la prise d’otages, alors que le djihadisme déstabilise le nord du continent africain. Lors de ce onzième déplacement à l’étranger, il enchaînera les visites de terrain et prononcera 19 discours. Il entendra de nombreux témoignages – enfants soldats, victimes du sida, etc. – de victimes des guerres et de la pauvreté.

Ouverture de la Porte sainte de Bangui

Un moment très attendu est l’ouverture le dimanche 29 novembre d’une « porte sainte » dans la cathédrale de Bangui, anticipant symboliquement de dix jours pour l’Afrique l’ouverture officielle à Rome du « Jubilé de la miséricorde ». Ce Jubilé (ou Année sainte) est censé apporter le pardon et la réconciliation dans le monde catholique et au-delà.

Même si le Vatican assure que le programme à Bangui est maintenu, les violences entre milices musulmane et chrétienne et l’insécurité pourraient contraindre le pontife à réviser ses projets au dernier moment.

 Bled.ma avec AFP


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *