• lun 23 avril 2018  20:18
Bled.ma

L'info sans frontières

Le pianiste Marouan Benabdallah brille à Lima

Le pianiste Marouan Benabdallah brille à Lima

9 avril, 2018

[ - ] A [ + ]

Le pianiste marocain Marouan Benabdellah continue d’enchanter les publics à l’international. C’est à Lima que le public a été emporté par les talentueuses mélodies de cet artiste hors pair.

Le pianiste marocain Marouan Benabdellah a enchanté un public péruvien féru de musique arabe et occidentale classique, le temps d’un récital organisé au siège du Centre culturel Ccori Wasi à Lima.

Marouan Benabdallah est incontestablement le principal représentant de son pays natal, le Maroc sur la scène de concert internationale. Avec un héritage musical profondément enraciné dans la tradition hongroise, M. Benabdallah a reçu sa formation au Conservatoire Béla Bartók et à l’Académie Franz Liszt de Budapest, et en 2008, s’est vu décerner la Médaille du Parlement hongrois « en reconnaissance de son talent exceptionnel et de ses accomplissements dans le domaine musical » – un honneur qu’il partage avec des artistes tels que Placido Domingo, José Cura et bien d’autres.

Marouan multiplie les médailles et les prix à l’international et représente aujourd’hui un des virtuoses les plus en vue. Sa carrière internationale débute en 2003 après son succès triomphal au concours de la Radio Hongroise et du Grand Prix d’Andorre. Ses premières invitations le mènent en Allemagne, en Autriche, en Chine, en Espagne, aux Etats-Unis, en France, en Italie entre autres. Il est alors invité à se produire dans des salles prestigieuses, comme la Salle Cortot à Paris, le Théâtre Noga Hilton de Cannes, la Laeiszhalle de Hamburg, le Cleveland Play House, le Merkin Hall de New York, le Forbidden City Concert Hall à Pékin, l’Oriental Art Center de Shanghai, la Maison Symphonique de Montréal ou la grande salle de l’Académie Franz Liszt de Budapest.

Il est également l’invité d’orchestres en Europe, en Asie et en Amérique, tels que l’Orchestre symphonique de Budapest, l’Orchestre symphonique de Pékin, l’Orchestre symphonique de Cannes, l’Orchestre symphonique de la radio hongroise, l’Orchestre symphonique de Hilton Head (USA), l’Orchestre philharmonique de Venise, l’Orchestre philharmonique du Maroc, l’Orchestre philharmonique de Buenos Aires, l’Orchestre symphonique d’Inde, l’Orchestre de chambre McGill (Canada), l’Orchestre symphonique de l’Etat du Mexique et l’Orchestre symphonique Royal (Maroc), pour n’en citer que quelques-uns.

Bled.ma


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.