• dim 17 décembre 2017  19:28
Bled.ma

L'info sans frontières

L’ECRIVAIN KEBIR AMMI, INVITÉ DU FORUM CULTUREL DE LA MAP LE JEUDI 12 MAI

L’ECRIVAIN KEBIR AMMI, INVITÉ DU FORUM CULTUREL DE LA MAP LE JEUDI 12 MAI

6 mai, 2016

[ - ] A [ + ]

L’écrivain et romancier Kebir Ammi sera jeudi 12 mai l’invité du Forum culturel de la MAP, autour du thème: « Littérature et voyage : le cas de Charles de Foucauld au Maroc à la fin du 19ème siècle’’.

Ce Forum, qui se tiendra à 18H00 au siège de la MAP à Rabat, est le troisième d’un cycle de rencontres à caractère culturel, initié par l’Agence marocaine de presse, dans le but de contribuer à l’animation de la scène culturelle, qui enregistre depuis quelques années un foisonnement impressionnant. La rencontre sera l’occasion pour le public de se familiariser avec le ”récit de voyage’’ ou ”la littérature de voyage’’ en tant que genre littéraire de dimension anthropologique qui transpose le lecteur dans le temps, dans l’espace et dans la culture à la découverte d’un pan de l’Histoire. Pour le cas de figure, il s’agit de la découverte du Maroc du 19ème siècle, objet de convoitises et terrain d’enjeux des grandes puissances, à travers le périple de Charles de Foucauld, personnage troublant : explorateur-aventurier ou simple espion à la solde de la France. En juin 1883, Charles de Foucauld, future saint de l’Eglise (il fut béatifié par le Vatican en 2005), se rend au Maroc, déguisé en rabbin, sous le nom de Joseph Aleman, pour se livrer pendant un an à une minutieuse exploration de ce pays. Cette exploration servira avantageusement la France pour entreprendre la conquête du Maroc. Dans son roman historique ‘’Mardochée’’, paru en 2011 aux éditions Gallimard, Kebir Ammi met en lumière Mardochée Abi Serour, personnage peu connu mais dont le rôle, en tant que guide, fut déterminant dans le périple missionnaire de Charles de Foucauld. Ce roman, une plongée dans la mémoire, offre une autre lecture de l’Histoire en posant des questions, notamment sur l’imposture à laquelle s’est livré Charles de Foucauld. Romancier, essayiste et dramaturge, Kebir Ammi est né à Taza au Maroc en 1952,  d’un père algérien et d’une mère marocaine. Après avoir obtenu son baccalauréat, il part en France, puis en Angleterre avant un séjour de plusieurs années aux États-Unis. De retour en France, il devient professeur d’anglais et enseigne en région parisienne, où il vit. Il est l’auteur de plusieurs livres dont une importante biographie de l’émir Abd el-Kader . Il a publié aussi Le partage du monde et Feuille de verre (Gallimard Jeunesse) et de plusieurs romans et essais , Le ciel sans détours (collection blanche, 2007) , Les vertus immorales (collection blanche, 2009),Evocation de Hallaj : martyr mystique , Sur les pas de saint Augustin, Thagaste, Apulée, mon éditrice et moi et « Un génial imposteur » aux éditions Mercure de France. Institution médiatique nationale investie d’une mission de service public, la MAP se propose d’organiser périodiquement des rencontres culturelles avec l’espoir de faire entendre au grand public les voix des intellectuels et des artistes. Il s’agit aussi pour la MAP d’offrir un espace de débats et d’échanges de bonne facture entre des artistes, des critiques d’art et des invités intéressés par les questions culturelles et artistiques, qui reflètent la grande ouverture et le dialogue tous azimuts que connaît le Maroc depuis plus de 15 ans. La diffusion en direct de la rencontre sera assurée via MAP-Live sur le site mapexpress.ma, de même que la traduction simultanée vers l’arabe, l’anglais et l’espagnol.

Bled.ma Avec MAP


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *