• mer 23 août 2017  03:16
Bled.ma

L'info sans frontières

Les drames de migrants se succèdent en Méditerranée

Les drames de migrants se succèdent en Méditerranée

21 avril, 2015

[ - ] A [ + ]

Les ministres des Affaires étrangères et de l’Intérieur des pays membres de l’Union européenne se sont réunis à Luxembourg pour discuter de cette crise qui a fait des centaines de morts depuis le début de l’année.

le naufrage d’un chalutier au large de la Libye dans la nuit de samedi à dimanche a fait 800 morts, ont annoncé à Catane, en Sicile, des représentants du Haut commissariat aux réfugiés des Nations unies (HCR) et de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). « Nous avons confronté les témoignages, il y avait un peu plus de 800 personnes à bord, dont des enfants de 10, 12 ans. Il y avait des Syriens, environ 150 Érythréens, des Somaliens. Ils étaient partis samedi de Tripoli », a expliqué Carlotta Sami, porte-parole du HCR en Italie. « Les survivants viennent du Mali, de Gambie, du Sénégal, de Somalie, d’Érythrée et du Bangladesh », a pour sa part indiqué le porte-parole de l’OIM, Flavio Di Giacomo. Jusqu’à présent, seules 27 personnes ont pu être secourues et 24 cadavres ont été récupérés. Les premiers témoignages des survivants indiquent qu’ils étaient enfermés dans la cale du navire. Deux des personnes secourues ont été arrêtées par les autorités italiennes. Il s’agit du capitaine, un Tunisien, et d’un marin syrien. Ils sont accusés d’homicides involontaires. Selon le HCR, les naufrages ont fait plus de 1600 morts depuis le début de l’année parmi les migrants qui fuient la pauvreté, la guerre et l’insécurité en Afrique subsaharienne et au Moyen-Orient pour tenter de gagner un pays européen.

Agences


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *