• dim 20 mai 2018  15:54
Bled.ma

L'info sans frontières

Les impacts de la flexibilité du dirham selon Abdellatif Jouahri

Les impacts de la flexibilité du dirham selon Abdellatif Jouahri

18 janvier, 2018

[ - ] A [ + ]

Tout le monde se demande ce que sera l’impact de la flexibilité du dirham sur l’économie marocaine et le pouvoir d’achat du citoyen. Le gouverneur de Bank Al Maghrib, qui devrait donner une conférence de presse ce jeudi 18 janvier avec Mohamed Boussaid, ministre de l’économie et des finances, a révélé les conclusions d’études réalisées par son département et celui des finances sur cet impact. Voici ce qui en ressort.

“Au pire, le Maroc subira une inflation additionnelle de 0,4%“ : Abdellatif Jouahri, gouverneur de la Banque centrale, a révélé ce mercredi 17 janvier, les conclusions des études menées d’une part par l’institution qu’il préside et d’autre part, par le département de l’Economie et des Finances. Le gouverneur de la banque centrale a par ailleurs fourni plusieurs éléments.

-la bande de fluctuation est élargie à 2,5% de part et d’autre du cours central.

-ceci signifie que la baisse (ou la hausse) maximum ne peut excéder 2,5% en l’état actuel.

-le scénario extrême est donc celui d’une baisse de 2,5% de la valeur du Dirham.

Les réseaux sociaux s’interrogent, à juste titre, sur ce que sera l’impact de cette flexibilité sur un pouvoir d’achat déjà fortement touché par la chèreté des biens de consommation.

Pour répondre à la question, il faudra attendre encore.

Bled.ma


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.