• lun 18 décembre 2017  12:58
Bled.ma

L'info sans frontières

L’Italie libère un Marocain passible de la peine de mort en Tunisie

L’Italie libère un Marocain passible de la peine de mort en Tunisie

29 octobre, 2015

[ - ] A [ + ]

Le 19 mai dernier, un Marocain, Abdelmajid Touil, âgé de 22 ans et soupçonné d’avoir participé à l’attentat sanglant du musée du Bardo, le 18 mars dernier, avait été arrêté à Milan en Italie.

La justice italienne a rejeté la demande d’extradition vers la Tunisie d’un marocain soupçonné d’avoir fourni les armes ayant servi dans l’attaque terroriste du Musée du Bardo, le 18 mars 2015, car « il risquerait la peine capitale dans cette affaire ».Des sources judiciaires ont indiqué que le parquet a demandé la clôture de l’instruction en rapport avec Abdelmajid Touil dans l’attaque du Bardo pour « insuffisance de preuves ». Selon plusieurs médias européens, le président de la Cour d’appel de Milan, Giovanni Canzio, a indiqué qu’en vertu du Code pénal tunisien, le suspect risque la peine de mort. « Le fait que Abdelmajid Touil risque la peine capitale en Tunisie représente une raison empêchant son extradition », a-t-il dit. « L’autorité tunisienne n’a fourni aucune assurance sur la non-exécution de la peine capitale », explique le président de la Cour d’appel de Milan. « Le refus de l’extradition est accompagné automatiquement de la libération du détenu », précise-t-il. Abdelmajid Touil est en détention depuis cinq mois pour les besoins de l’enquête. Il est arrivé en Italie en février dernier sur une embarcation clandestine en provenance de Libye et arrêté en mai. Abdelmajid Touil a nié son implication dans cette affaire.

Bled.ma


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *