• mar 24 octobre 2017  12:12
Bled.ma

L'info sans frontières

Maroc: Le fisc s’attaque aux promoteurs immobiliers

Maroc: Le fisc s’attaque aux promoteurs immobiliers

6 juin, 2015

[ - ] A [ + ]

Depuis quelques temps, la direction des Impôts donne des sueurs froides aux promoteurs immobiliers. Certains d’entre eux et pas des moindres ont eu la mauvaise surprise de faire l’objet de redressements fiscaux qu’ils jugent faramineux et non justifiés.

Des redressements que certains mettent sur le dos du tout nouvel argus de l’immobilier initié par la DGI. Ce référentiel de prix, dont la principale ambition est d’apporter plus de transparence dans un secteur très opaque, est le fruit d’un partenariat entre l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC), l’Ordre des notaires, la Fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI), Bank Al-Maghrib, l’Inspection de l’urbanisme de Casablanca, et l’Agence urbaine de Casablanca. Si pour le moment, seul le Grand Casablanca est couvert par cet argus, d’autres grandes villes du royaume auront le leur bientôt. Les promoteurs immobiliers jugent que l’application de cet argus tombe très mal dans un contexte de marasme. Une doléance qui n’a pas eu d’échos auprès de la DGI fermement décidée à combattre la fraude dans le secteur notamment le fameux noir cauchemar de tout candidat à l’acquisition d’un bien immobilier.

Bled.ma


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *