• dim 19 novembre 2017  02:52
Bled.ma

L'info sans frontières

Marrakech accueillera une exposition-vente d’oeuvres d’art sur l’Afrique

Marrakech accueillera une exposition-vente d’oeuvres d’art sur l’Afrique

10 septembre, 2015

[ - ] A [ + ]

 La ville de Marrakech a été choisie par la prestigieuse maison de vente aux enchères parisienne « Artcurial » pour accueillir l’avant-première d’une importante exposition-vente d’oeuvres d’art sur le thème de l’Afrique, intitulée « African Spirit ».

La collection, qui compte une trentaine d’oeuvres, est exposée à Paris jusqu’au 14 septembre et doit partir pour un voyage itinérant à Bruxelles, du 22 au 25 septembre, puis à Marrakech, au Palace Es-Saadi, du 29 octobre au 1er novembre, avant sa mise en vente prévue le 9 novembre à Paris. Les oeuvres exposées, d’une valeur totale estimée à 1,8 million d’euros, met à l’honneur l’Afrique dans des styles de peinture variés et avec un sens développé de l’esthétisme. Les tableaux ont été peints entre 1880 et 1950 par certains des plus grands noms des artistes africanistes, notamment Jacques Majorelle (1886-1962) représenté dans cette vente par onze oeuvres, mais aussi Alexandre Iacovleff (1887-1938), Anna Quinquaud (1890-1984), Floris Jespers (1989-1965), Arsène Matton (1873-1953) et André Hallet (1890-1959). Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, François Tajan, co-président d’Artcurial, a souligné que le choix de la ville de Marrakech est naturel, compte tenu de l’importance de la collection et de la présence au Maroc de nombreux collectionneurs exprimant une forte demande pour ce type d’oeuvres artistiques.

« Le Maroc est un pays important pour nous et nous sommes toujours heureux d’y revenir », a-t-il affirmé, rappelant que la maison de vente avait exposé il y a quatre ans à Marrakech un certain nombre de tableaux de Jacques Majorelle, dont la « Kasbah rouge de Marrakech » qui a été adjugée à cette occasion à plus de 1,3 million d’euros, ce qui reste toujours le record du monde pour une oeuvre de cet artiste. L’an dernier, « Artcurial » est revenu au Maroc, cette fois à Casablanca pour l’exposition « Moroccan Spirit », qui a montré à la fois des oeuvres classiques du 19ème et 20ème siècles mais aussi de l’art contemporain marocain, a ajouté M. Tajan.

Il a, par ailleurs, noté que le marché de l’art au Maroc est dynamique et bien structuré, relevant que de plus en plus d’acheteurs marocains se manifestent dans les ventes, pas seulement pour acheter des oeuvres relatives au patrimoine marocain, mais aussi des oeuvres d’art moderne, d’art contemporain ou de design.

MAP

 


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *