• mar 24 octobre 2017  03:06
Bled.ma

L'info sans frontières

Montée du Front National : Abdellah Boussouf accuse

Montée du Front National : Abdellah Boussouf accuse

8 décembre, 2015

[ - ] A [ + ]

Un Front national en position de leader, ou presque. Des musulmans pointés du doigt, victimes d’agressions et de discrimination. Abdellah BOussouf, Secrétaire Général du CCME considère que les musulmans et les pays émetteurs d’immigrés ont une large part de responsabilité.

Commentant les résultats des élections régionales en France, Abdellah Boussouf, Secrétaire Général du Conseil de la Communauté Marocaine à l’Etranger (CCME) considère qu’une des causes majeures de la montée du Front National est dûe à l’incapacité des musulmans à concevoir un discours cohérent et convaincant qui puisse redonner confiance à l’opinion publique, à chaque fois que les musulmans sont placés au cœur de débats cruciaux relatifs à des faits politiques et sociaux. C’est le cas, et pour ne citer que ces deux exemples, des événements de Charlie Hebdo et de ceux, tragiques, du 13 novembre dernier. Cette incapacité a fortement contribué à renforcer la position du FN et à donner plus de poids au discours raciste véhiculé par l’extrême droite. Il accuse aussi les pays «émetteurs d’immigrés» et considère qu’ils ont une grande part de responsabilité à cause de politiques non adaptées et homogènes vis-à-vis de ces communautés multiples et diversifiées. Il appelle de ce fait les musulmans à réfléchir sur un discours basé sur les véritables valeurs de l’islam, la tolérance et l’acceptation de l’Autre, la paix et la sérénité. Il appelle également les pays d’origine de nombreux citoyens musulmans français à revoir leur politique dédiée aux immigrés. C’est une nouvelle ère qui s’ouvre aujourd’hui et la communication y occupe une place capitale.

Bled.ma

 


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *