• mar 17 octobre 2017  07:01
Bled.ma

L'info sans frontières

MOUNIR MAHJOUBI, LE MAROCAIN QUE HOLLANDE NOMME A LA TETE DU CNNum

MOUNIR MAHJOUBI, LE MAROCAIN QUE HOLLANDE NOMME A LA TETE DU CNNum

3 février, 2016

[ - ] A [ + ]

La nomination est tombée comme un couperet : François Hollande a nommé Mounir Mahjoubi au poste de Président du Conseil National du Numérique (CNNum). Cela coupe court aux fortes rumeurs qui donnaient Valérie Peugeot candidate très potentielle au poste. Mahjoubi, qui a été un des artisans de la campagne de communication de François Hollande en 2012, était au Parti Socialiste depuis l’âge de 18 ans. Portrait.

« Le président de la République a décidé de nommer Mounir Mahjoubi, président du Conseil national du numérique ». C’est un communiqué de la présidence de la République qui a rendu publique la nouvelle. Ce trentenaire remplace donc ipso facto Benoît Thieulin, qui occupait cette fonction depuis deux ans. Les 29 autres membres du Conseil National du Numérique, « dont le mandat vient de s’achever », sont eux aussi remerciés par le président « pour leur contribution importante au développement du numérique en France ».

Mais qui est Mounir Mahjoubi?

Un CV bien garni :maîtrise de droit, master d’économie et de finance de Sciences-Po Paris, plus une année à Columbia et un détour par Cambridge, sans oublier un tout récent CAP de cuisine, sa nouvelle passion. Ses spécialités  : «  numérisation, innovation, marketing, entrepreneuriat, stratégie économique, communication  ». Le nouveau président du CNNum, qui reste un travail bénévole tient-on à souligner, est un trentenaire qui a grandi au XII e arrondissement au sein d’une famille ouvrière originaire du Maroc. Un enfant qui tombe très vite dans la nouveauté qu’est Internet à l’époque. A l’âge de 16 ans, il occupe un job d’étudiant chez Club Internet les week-ends, en parallèle de son lycée et de ses études supérieures. A l’âge de 18 ans, il rejoint le Parti socialiste. Mounir Mahjoubi est actuellement directeur général adjoint de BETC Digital, une agence marketing filiale du groupe Havas (présidé par l’un des fils Bolloré, Yannick).

Il devrait donner au CNNum, qui comptera 30 membres et quatre vice-présidents, en cours de désignation, un ton « plus ouvert », comprendre un peu moins parisien, laisse-t-il entendre. Mounir Mahjoubi espère présenter une « roadmap complète et engagée » dans le mois qui vient, avec l’ambition de « créer une pensée en avance, pratique et utile ».

Bled.ma


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *