• mar 17 octobre 2017  12:19
Bled.ma

L'info sans frontières

« NOUS SOMMES FIERS D’ENRICHIR LE PAVILLON MAROCAIN »

« NOUS SOMMES FIERS D’ENRICHIR LE PAVILLON MAROCAIN »

22 mai, 2017

[ - ] A [ + ]

Le PDG de la compagnie AML, M’Fadel Lahlaissi, qui vient d’acquérir le navire Morocco Star entend développer le trafic entre Tanger Med et Algésiras mais pas seulement. La compagnie étudierait de nombreuses autres lignes sur l’europe mais aussi le Moyen-Orient et l’Afrique. Son PDG donne des éclairages à ce propos.

 

Pourquoi avoir acquis un nouveau navire ?

Ce bateau sera un des plus performants parmi ceux qui effectuent la traversée du détroit.  L’acquisition de ce nouveau navire va contribuer à augmenter le trafic certes mais à développer et créer d’autres lignes notamment  entre Alméria et Nador, entre Sète et Tanger. D’autres destinations sont actuellement en cours d’étude et nous allons voir la faisabilité de leur création. Je pense à l’Italie pour 2019 où réside une très importante communauté marocaine, entre les pays du Moyen Orient et plus tard, pourquoi pas, l’Afrique subsaharienne.

Combien a coûté le Morocco Star à AML ?

Chaque bateau a un prix en fonction de son âge et de ses caractéristiques techniques. Neuf, un navire coûte entre 50 et 55 millions d’euros. Pour acheter un bateau neuf, il faut en plus entre 2 à 3 ans de commande avant l’acquisition. Nous sommes en train de voir quels sont les chantiers navals à travers le monde pour lancer des commandes. Le Morocco Star est quasiment neuf il a été refait à neuf avec les caractéristiques des standards internationaux.

Ce navire effectuera 6 navettes par jour. En période estivale, il sera possible d’en rajouter deux supplémentaires.  D’ailleurs, pendant la campagne Marhaba 2017, un troisième bateau sera affrété.

Vous avez donc de grandes ambitions ?

Elles sont tout à fait réalisables. Ce qu’il faudra retenir de cette nouvelle acquisition est que le Maroc dispose d’une compagnie marocaine avec des bateaux marocains. Il y a actuellement quatre compagnies au total  qui effectuent la traversée. C’est pour nous une fierté de contribuer à cet enrichissement du pavillon marocain.

L.A


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.