Nouveau programme de la Fondation Coca Cola dans le Haut Atlas | Bled.ma
  • jeu 16 août 2018  11:25
Bled.ma

L'info sans frontières

Nouveau programme de la Fondation Coca Cola dans le Haut Atlas

Nouveau programme de la Fondation Coca Cola dans le Haut Atlas

15 janvier, 2018

[ - ] A [ + ]

La Fondation Coca-Cola pour lAfrique lance un nouveau programme d’optimisation de l’irrigation dans le Haut-Atlas

 Le développement de la zone du Haut Atlas est fortement lié à la valorisation de ses ressources naturelles et à la protection de ses écosystèmes. Du fait des principales activités génératrices de revenus dans ces montagnes telles que l’agriculture et l’élevage, le milieu naturel dans le Haut Atlas subit une forte pression menaçant la disponibilité des ressources hydriques mais également végétales.

Dans le cadre de l’initiative RAIN visant notamment à préserver les ressources en eau, la Fondation Coca-Cola pour l’Afrique a lancé un nouveau programme dans le Haut Atlas au Maroc ayant comme objectifs d’améliorer l’irrigation et la gestion de l’eau de plus de 30 hectares de parcelles agricoles et de créer des activités génératrices de revenus pour 880 personnes à l’horizon 2020.

Mobilisant un investissement total de plus de 4 millions de dirhams dont 340 000 dollars d’investissement direct de la Fondation et un co-financement de 104 000 dollars, le programme aspire à améliorer sensiblement la gestion des ressources et la vie des populations dans les communes d’Imegdale, Ait M’hamed et Ourika dans le Haut Atlas.

Sous l’ombrelle de ce nouveau programme, trois projets distincts ont été lancés. Les deux premiers, à Imegdale et Ait M’hamed, ont pour ambition de briser le cercle vicieux de la détérioration des écosystèmes locaux et de former les habitants à de nouveaux usages en matière de préservation de l’eau et de protection la biodiversité. A travers la construction de bassins de stockage d’eau d’irrigation et la réhabilitation de séguias, l’objectif est de mettre en place des systèmes d’irrigation efficients permettant aux petits exploitants de la région d’améliorer le rendement de leurs parcelles et de générer un revenu additionnel. Sur le terrain, plus d’un kilomètre de canaux d’irrigation seront réhabilités afin de placer 30 hectares de terres dans les deux communes sous un système d’irrigation optimal.

 Bled.ma

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.