• ven 20 octobre 2017  13:11
Bled.ma

L'info sans frontières

PARITE : BASSIMA HAKKAOUI S’ATTAQUE AU CNDH ET AU CESE

PARITE : BASSIMA HAKKAOUI S’ATTAQUE AU CNDH ET AU CESE

2 mars, 2016

[ - ] A [ + ]

La très controversée ministre de la solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, Bassima Hakkaoui, s’en prend non pas aux associations féminines cette fois-ci mais à deux institutions, le Conseil National des Droits de l’Homme et au Conseil Economique et Social.

Début de campagne pour Bassima Hakkaoui? La ministre de la femme était l’invitée du Club de l’Economiste et s’en est pris au CNDH et au CESE, deux institutions qui se sont démarquées ces derniers mois par leurs recommandations en matière de parité. « Si le respect est dû à des instances comme le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) ou le Conseil économique, social et environnemental (CESE), elles ne sont pas sacrées ! ».

Hakkaoui parle de sacralité pour faire comprendre que les recommandations de ces instances sont loin de faire l’unanimité et qu’elles sont critiquables et modifiables. Il faut rappeler que le CNDH a émis un rapport sur la parité au sein duquel il a exhorté à l’égalité des sexes dans la société, notamment dans le domaine de l’héritage. La ministre va plus loin et assure avoir pris en considération certaines d’entre elles, revient à la charge et affirme « qu’on ne se réfère pas à des « avis » comme ça, mais plutôt aux exigences constitutionnelles et aux principes de Paris ».

Bled.ma


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *