• mer 18 octobre 2017  17:38
Bled.ma

L'info sans frontières

PÉTROLE : ANNÉE 2015 MOROSE POUR TOTAL GABON

PÉTROLE : ANNÉE 2015 MOROSE POUR TOTAL GABON

29 février, 2016

[ - ] A [ + ]

Mauvaise passe pour Total Gabon qui a réalisé, en 2015, un chiffre d’affaires de 842 millions de dollars contre 1538 dollars l’année d’avant. Une situation consécutive à la baisse du prix de vente moyen des bruts.

es années suivent mais ne se ressemblent pas pour Total Gabon, qui a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 842 millions de dollars contre 1538 millions l’année d’avant. Soit un recul criard de 45%. «Cette chute s’explique essentiellement par la baisse du prix de vente moyen des bruts», a expliqué le géant pétrolier. Une situation mondiale qui ne fait manifestement pas les affaires de géant pétrolier, déjà peu fortes au Gabon. En effet, le prix de vente moyen des deux qualités de pétrole brut commercialisées par Total Gabon (Mandji et Rabi Light) s’est enrayé à 46,8 dollars par baril en 2015, soit une baisse de 50% par rapport à 2014, où le prix par baril était de 93,6 dollars. Des chiffres qui confirment ainsi les craintes de certains, qui s’en inquiétaient déjà à l’issue des résultats du premier semestre 2015, avec un chiffre d’affaires de 466 millions de dollars contre 789 millions au premier semestre 2014 ; ou encore un résultat net de -27 millions de dollars au premier semestre 2015 contre 117 millions en 2014 à la même période.

En plus de la baisse du prix de vente des bruts, des indiscrétions évoquaient également «le rétractement au Gabon du marché de Total Gabon depuis plusieurs années». Cependant, tout n’aura pas été négatif pour Total Gabon lors du dernier exercice, la compagnie ayant réalisé une hausse de 7% des volumes de pétrole vendu en 2015. Dans le même sens, la part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon, s’est élevée en 2015 à 47 300 barils par jour, comparé aux 47 000 barils par jour en 2014. «Cette hausse de 1% reflète la capacité de la société à maintenir son plateau de production grâce, notamment, à l’apport de nouveau puits», a souligné la compagnie pétrolière.

Agences


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *