• dim 19 novembre 2017  03:04
Bled.ma

L'info sans frontières

Politique migratoire marocaine, bilan d’étape

Politique migratoire marocaine, bilan d’étape

9 septembre, 2015

[ - ] A [ + ]

Un bilan d’étape satisfaisant : c’est en substance le message qu’il faudra retenir de la journée organisée par le Ministère en charge des MRE et des Affaires de la migration, ce mercredi 9 septembre.

A l’heure où l’Europe vit la plus grande exode humaine après celle de la seconde guerre mondiale, la problématique de la migration est plus que jamais à l’ordre du jour.

Il y a deux ans, en septembre 2013, le Maroc mettait en œuvre une nouvelle politique migratoire. Objectif : régulariser les migrants, essentiellement subsahariens, vivant sur son sol, mettre en place une politique d’intégration. Ce mercredi 9 septembre, les départements en charge du dossier, à savoir le ministère en charge des MRE et des affaires de la migration, le CNDH, le ministère de l’intérieur et celui des affaires étrangères ont voulu dresser un bilan d’étape.

Ce bilan est, somme toute, e bonne voie même si certains aspects restent encore à améliorer, notamment le cadre juridique et l’asile politique.

Ainsi, 7122 enfants ont été scolarisés, 10 associations ont bénéficié de l’appui financier du ministère, neuf autres ont scellé des partenariats avec le ministère, et 800 personnes ont bénéficié du programme de retour volontaire.

Mais la migration n’est pas uniquement de l’argent ou des chiffres, c’est avant tout une question d’intégration », indique Anis Birrou, le ministre en charge des affaires de la migration.

Aujourd’hui, le Maroc se positionne en modèle dans la région, en Afrique en particulier. Il devra nécessairement avancer dans le domaine de l’accueil des migrants et donc prévoir des politiques d’intégration qui permettront à ces populations en quête d’amélioration des conditions de vie de devenir des citoyens à part entière.

Bled.ma


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *