• lun 18 décembre 2017  05:00
Bled.ma

L'info sans frontières

PORTRAIT : ERDOGAN CE « GRAND MAÎTRE »

PORTRAIT : ERDOGAN CE « GRAND MAÎTRE »

16 juillet, 2016

[ - ] A [ + ]

 

Fils d’un officier des garde-côtes, M. Erdogan se targue pourtant d’origines modestes. « Tayyip » a un temps caressé le rêve d’une carrière de footballeur, avant de se lancer en politique dans la mouvance islamiste.

 

Elu maire d’Istanbul en 1994, il triomphe en 2002 lorsque l’AKP remporte les législatives et devient Premier ministre un an plus tard, une fois amnistiée une peine de prison qui lui avait été infligée pour avoir récité en public un poème religieux.

Pendant des années, son modèle de démocratie conservatrice, alliant capitalisme libéral et islam modéré, enchaîne les succès, dopé par la croissance « chinoise » de son économie et sa volonté d’entrer dans l’Union européenne (UE). Réélu en 2007 puis en 2011, avec près de 50% des voix, il se prend alors à rêver de rester au pouvoir jusqu’en 2023 pour célébrer le centenaire de la République turque. Mais ce scénario se complique en juin 2013. Pendant trois semaines, plus de trois millions et demi de Turcs exigent sa démission dans la rue en lui reprochant sa main de fer et une politique de plus en plus ouvertement « islamiste ». Le chef du gouvernement répond par une répression sévère et son crédit démocratique en prend un sérieux coup. Six mois plus tard, il est rattrapé par un scandale de corruption qui fait trembler son régime sur ses bases. Ses rivaux l’accusent en outre d’avoir ravivé le conflit kurde à l’été 2015 pour satisfaire ses ambitions de pouvoir absolu. Ses discours enflammés et provocateurs inquiètent de plus en plus. Publiquement, Recep Tayyip Erdogan s’amuse de ceux qui le traitent de « dictateur ». Mais il poursuit systématiquement devant la justice tous ceux qui le contestent. Le « grand maître », comme l’appellent ses fidèles, a plusieurs fois avoué publiquement sa volonté de garder les rênes du pays jusqu’en 2023 et le très symbolique centenaire de la République.

Avec Agences

 

 

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.