• jeu 21 septembre 2017  13:22
Bled.ma

L'info sans frontières

POURQUOI ANKARA ACCUSE L’EI ?

POURQUOI ANKARA ACCUSE L’EI ?

30 juin, 2016

[ - ] A [ + ]

Les autorités turques et le chef de la CIA pointent du doigt le groupe djihadiste État islamique après l’attentat à l’aéroport d’Istanbul.

Les autorités turques ont pointé du doigt le groupe djihadiste sunnite État islamique après l’attentat à l’aéroport international d’Istanbul qui a tué 41 personnes mardi. Longtemps accusée de complaisance envers l’EI, la Turquie a changé de tactique et porté des coups à ce groupe extrémiste en se joignant notamment en août 2015 à la coalition internationale antidjihadiste dirigée par les États-Unis. Bien qu’aucun groupe n’ait revendiqué l’attentat d’Istanbul, le Premier ministre turc Binali Yildrim a estimé que « les indices pointent sur Daech », un acronyme en arabe de l’EI. Selon Soufian Group, « la Turquie est devenue un objectif prioritaire de l’EI. Ce pays est mentionné maintes fois dans Dabiq, le magazine en anglais de l’EI, et le président Erdogan figure en couverture du numéro 11 de la revue ». La Turquie estime que l’EI frappe où cela fait mal, surtout le tourisme, qui rapportait près de 30 milliards de dollars par an. « L’attaque est vraisemblablement l’oeuvre de l’EI qui veut ruiner l’économie turque en attaquant l’aéroport durant l’été, quand le tourisme est à son apogée », estime Ege Seckin, analyste au IHS Country Risk. « Il s’agit de faire pression sur Ankara pour qu’elle empêche les Kurdes syriens de fermer le dernier accès à la Turquie », ajoute-t-il.

AFP


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.