• sam 22 juillet 2017  05:56
Bled.ma

L'info sans frontières

RAMADAN CHEZ LES ÉTUDIANTS MAROCAINS AU SÉNÉGAL : ÉTUDES, SPORT ET BÉNEVOLAT

RAMADAN CHEZ LES ÉTUDIANTS MAROCAINS AU SÉNÉGAL : ÉTUDES, SPORT ET BÉNEVOLAT

21 juin, 2017

[ - ] A [ + ]

Les étudiants marocains poursuivant leurs études au Sénégal, notamment en médecine, partagent leur temps durant le mois béni de ramadan entre les cours et les préparations, le sport et les activités récréatives et les actions de bienfaisance.

Entre les cours, les gardes et stages pratiques, les activités sportives et actions sociales au profit des démunis, les étudiants marocains dans le pays de la Teranga (hospitalité en langue Wolof), veillent à diversifier leurs activités et à maintenir le contact entre eux afin de passer le ramadan dans une ambiance de fraternité et de convivialité, empreinte de bénévolat et d’actes de bienfaisance qui caractérisent les Marocains un peu partout. Les étudiants marocains au Sénégal, au nombre de 850 selon une source de l’ambassade du Maroc à Dakar, poursuivent leurs études dans nombre de spécialités, dont en premier lieu la médecine, la pharmacie, l’odontologie et l’ingénierie. De l’avis de Youssef Lotfallah, étudiant en 6è année à la faculté de médecine relevant de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, les étudiants marocains ne se sentent généralement pas étrangers au Sénégal, eu égard aux relations séculaires qui relient ce pays au Royaume, en plus des liens spirituels, religieux et sociaux entre les peuples des deux pays, estimant toutefois que les membres de cette communauté estudiantine ressentent le manque d’ambiance familiale durant le mois sacré. Président de l’Association des étudiants marocains au Sénégal, Lotfallah a fait remarquer dans une déclaration à la MAP que cette année le mois de Ramadan coïncide avec la période des examens qui requiert plus de mobilisation, de vigilance et d’efforts surtout dans une discipline comme la médecine. Fidèle à sa tradition mise en œuvre depuis des années, l’Association des étudiants marocains au Sénégal a lancé durant ce mois béni un tournoi marocain de mini-foot avec la participation de quatre équipes, dont trois composées d’étudiants marocains et la quatrième représentant une sélection de commerçants parmi la communauté marocain établie à Dakar. Ce tournoi, à en croire ses initiateurs, se veut une opportunité pour la pratique du sport dans une ambiance fraternelle, et un moment de divertissement et de rencontre entre les membres de la communauté estudiantine en dehors du cadre des études. Et comme le mois de ramadan est bien celui de bienfaisance par excellence, l’Association a programmé deux activités principales à dimension solidaire et bénévole, qui consistent à distribuer gracieusement des repas de rupture du jeûne et à organiser une réception, le jour de l’Aïd, au profit des orphelins pensionnaires d’un centre d’accueil à Dakar.
S’agissant de la première activité, l’association a lancé parmi les étudiants marocains une campagne de collecte de dons qui a permis de financer 320 repas de rupture du jeûne distribués au profit des pauvres, des nécessiteux et autres. Cette activité, qui a été encadrée par une commission composée de 16 étudiants et étudiantes marocains, a bénéficié aussi aux pensionnaires de l’hôpital Dantec.
Cette action solidaire, a expliqué Lotfallah, constitue une occasion pour consacrer les principes et valeurs de coopération et de solidarité entre les Musulmans en général, et entre les peuples marocain et sénégalais en particulier. Pour ce qui est de la réception de bienfaisance dans un orphelinat, prévue dans la matinée du jour de l’Aïd Al-Fitr, elle sera marquée par la remise de cadeaux et effets vestimentaires aux enfants pensionnaires, et partant partager avec eux la joie de la fête. En outre, le mois de ramadan a été l’occasion pour l’Association des étudiants marocains au Sénégal pour initier une action au profit des étudiants marocains dans le domaine sanitaire. Cette initiative repose notamment sur le principe de réduire la période d’attente pour subir des examens médicaux ou des analyses de laboratoire et de radiologie.
D’après M. Lotfallah, l’Association a signé une convention avec un laboratoire international de fabrication de médicaments qui dispose d’une pharmacie dans la capitale sénégalaise, ce qui a permis de mettre gracieusement à la disposition des étudiants marocains des médicaments en fonction des prescriptions fournies aux patients démunis lors des consultations. Ainsi donc, le mois béni de ramadan offre l’occasion aux étudiants marocains de pérenniser les valeurs de l’excellence et de la solidarité entre eux et avec les autres, et de s’offrir une bonne ambiance pour les études et le séjour loin de la mère-patrie.

 Abdelatif Abilkassem


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.