• mer 18 octobre 2017  17:41
Bled.ma

L'info sans frontières

RANDY WESTON, JAMAALADEEN TACUMA ET CHRISTIAN SCOTT AU FESTIVAL GNAOUA

RANDY WESTON, JAMAALADEEN TACUMA ET CHRISTIAN SCOTT AU FESTIVAL GNAOUA

11 avril, 2016

[ - ] A [ + ]

Du 12 au 15 mai 2016, le festival de la ville des alizés rendra d’abord hommage aux anciens et aux enfants prodiges de la ville partis trop tôt, Mahmoud Guinea et Tayeb Saddiki. Un hommage sera également rendu au grand Doudou N’diaye Rose dont le son des tambours résonne toujours à Essaouira 15 ans après son premier concert en terre marocaine.

Le festival proposera cette année une programmation jazz et world music de grande facture pour les mélomanes et les centaines de milliers de fidèles de ce rendez-vous à l’ambiance unique.

La 19ème édition du Festival Gnaoua et Musiques d’Essaouira propose de vivre des moments de musiques précieux à travers ses différentes scènes. Du 12 au 15 mai 2016, c’est toute la ville qui sera habitée par la musique Gnaoua additionnée à toutes les musiques du monde.

Le festival sera l’occasion de découvrir ou redécouvrir de grands noms du jazz, des artistes qui ont redéfini le jazz en développant un style unique, en proposant une vision intelligente selon une culture, un vécu, un besoin. De Randy Weston, à Jamaaladeen Tacuma, Christian Scott et Jeff Ballard Trio.

Randy et les Gnaoua c’est toute une histoire ! Il a été le pionnier de la fusion gnaoua-jazz avec son complice de Tanger Maâlem Abdallah El Gourd. Randy Weston compose toujours depuis maintenant près de soixante ans dans un style caractérisé par une synthèse de musique africaine et de jazz américain.

Jamaaledden Tacuma est un bassiste jazz-funk de légende, il a accompagné Carlos Santana, Ornette Coleman et Jeff Beck. Ornette Coleman disait de lui « Jamaaladeen est le maître de la séquence ». Après Marcus Miller et Richard Bona pour ne citer qu’eux, la basse sera encore une fois un des instruments phare du festival, et quoi de plus normal au monde du gembri ! Neila Tazi, productrice du festival, explique « ce festival est un réel laboratoire de fusions musicales et nous tenons à ce qu’il continue d’en être ainsi. Nous protégeons cette spécificité et cette authenticité qui caractérisent cet événement, qui lui donnent du sens et de la crédibilité. Les stars du festival, ce sont avant tout les Gnaoua ».

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *