• mar 24 octobre 2017  12:18
Bled.ma

L'info sans frontières

Relations entre la France et l’Arabie saoudite sont au beau fixe

Relations entre la France et l’Arabie saoudite sont au beau fixe

25 juin, 2015

[ - ] A [ + ]

La France et l’Arabie saoudite ont signé un accord pour lancer une étude sur la construction de deux réacteurs EPR dans le royaume.

L’Arabie saoudite envisage de commander deux réacteurs nucléaires utilisant la technologie EPR. À l’issue d’une «commission conjointe franco-saoudienne», qui s’est tenue mercredi 24 juin à Paris, Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, a expliqué qu’un accord avait été signé «pour lancer l’étude de faisabilité sur deux réacteurs EPR, qui s’inscrit dans le cadre de l’ambitieux programme énergétique de l’Arabie saoudite». Cette annonce fait partie d’une vingtaine de projets, représentant «plusieurs dizaines de milliards d’euros s’ils sont intégralement menés à bien», actuellement en cours de discussion entre les deux pays.L’Arabie saoudite aurait notamment pris un «engagement» concernant l’acquisition de patrouilleurs rapides pour sa marine. Les négociations en cours portent aussi sur l’énergie solaire, la santé, l’aéronautique civile et les transports. Un accord a été signé sur la formation à la sûreté nucléaire et un autre sur le traitement des déchets, a ajouté Laurent Fabius.Le seul contrat effectivement signé cette semaine concerne l’achat par le ministère saoudien de l’Intérieur de 23 hélicoptères Airbus H 145, pour une valeur de 500 millions d’euros. Preuve des bonnes relations entre les deux pays, plusieurs contrats ont été signés ces derniers mois. D’abord, avec la vente, annoncée le 15 juin lors du Salon du Bourget, de 30 Airbus A 320 et 20 Airbus A 330 à la compagnie aérienne Saudi Airlines, pour un montant de 7,1 milliards d’euros. Ensuite, indirectement, l’an dernier, lorsqu’un financement de l’Arabie saoudite a permis de signer un contrat portant sur une vente d’armes françaises au Liban pour un montant de 3 milliards d’euros. Les relations entre la France et l’Arabie saoudite sont au beau fixe, notamment depuis la visite de François Hollande dans le pays en mai dernier. Elles sont favorisées par les tensions actuelles entre Riyad et Washington, notamment à propos de l’Iran.

Agences


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *