• ven 17 novembre 2017  19:16
Bled.ma

L'info sans frontières

ROYAL AIR MAROC/ QATAR AIRWAYS: HAMID ADDOU MET FIN A LA POLEMIQUE

ROYAL AIR MAROC/ QATAR AIRWAYS: HAMID ADDOU MET FIN A LA POLEMIQUE

30 novembre, 2016

[ - ] A [ + ]

La puissante compagnie Qatar Airways entrera-t-elle ou pas dans le capital de Royal Air Maroc? La compagnie, qui a officiellement exprimé son intérêt, n’aura pas de réponse pour le moment. Il faudra attendre le début de l’année 2017 pour savoir si oui ou non, Royal Air Maroc ouvrira son capital et nouera des partenariats avec la compagnie qatarie. Hamid Addou, Président de Royal Air Maroc a mis fin à toute polémique à ce sujet.

La compagnie Royal Air Maroc est peut-être à un tournant de son histoire. L’Etat marocain autorisera-t-il l’ouverture de son capital à des compagnies arabes? La question s’est posée avec grande acuité lors de la tenue, à Casablanca, de l’assemblée générale de l’Organisation des Compagnies Arabes. Qatar Airways, en négociation depuis plusieurs mois avec la compagnie nationale, a clairement fait connaître son intérêt et a affirmé en atante du « OK du gouvernement » pour intégrer le capital de Royal Air Maroc. Hamid Addou, le Président Directeur Général de RAM a déclaré que « l’intérêt de Qatar Airways prouve que Royal Air Maroc est une compagnie intéressante » mais Addou a clairement fait savoir par ailleurs  qu’il n’y avait pour l’heure aucune piste à ce sujet. En d’autres termes, RAM ne sait pas encore si Qatar Airways fera partie de ses prochains actionnaires.

Tout se jouera dans les prochains mois. Il faudra attendre le début de l’année 2017 pour être fixé. Et c’est l’étude commanditée par RAM qui déterminera les grandes futures orientations.

« Les résultats de l’étude en cours donneront des recommandations notamment en ce qui concerne les marchés à consolider et les partenariats stratégiques à passer », a déclaré Hamid Addou en marge de l’Assemblée Générale. L’ouverture du capital à d’autres compagnies pourra être un des moyens utilisés. « Une fois prête, fin janvier ou en février, la nouvelle stratégie sera partagée avec le gouvernement qui tranchera ». En d’autres termes, si Qatar Airways devient actionnaire, il faudra d’abord décider d’une ouverture du capital et d’une ouverture à cette compagnie. Ce qui n’est pas acquis pour autant.

Royal Air Maroc devra étudier les potentialités de tels partenariats et en mesurer les enjeux. L’ouverture à des compagnies de ce type menacera-t-il ou pas les grands équilibres? Laissera-t-il ouverte la grande expansion sur l’Afrique, un des marchés les plus importants de Royal Air Maroc qui y réalise des croissances à deux chiffres?

Rendez-vous début 2017 pour en savoir davantage.

Amale DAOUD

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.