Theresa May prête à verser 50 millions d’euros pour Calais | Bled.ma
  • jeu 16 août 2018  11:25
Bled.ma

L'info sans frontières

Theresa May prête à verser 50 millions d’euros pour Calais

Theresa May prête à verser 50 millions d’euros pour Calais

18 janvier, 2018

[ - ] A [ + ]

 Le gouvernement britannique s’engage à augmenter de 44,5 millions de livres (50,5 M€) sa contribution financière à Calais et sur les côtes françaises.

« Cet argent doit être investi dans l’amélioration de la sécurité à la frontière », a déclaré ce jeudi matin un porte-parole de l’exécutif britannique. Le Royaume-Uni a déjà dépensé près de 100 millions de livres (113 M€) ces trois dernières années, une facture que bien des interlocuteurs locaux – policiers, élus, associations — jugent très inférieure au coût encaissé par la France.

Cette annonce devrait être officialisée à l’occasion de la venue au Royaume-Uni du président français Emmanuel Macron pour un sommet bilatéral destiné à compléter les accords du Touquet. Signé en 2003 par Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, et en vigueur depuis 2004, ce texte a fixé la frontière britannique sur la côte française, dans le but de trouver une réponse à l’afflux constant de migrants décidés à traverser la Manche, par la mer ou par le tunnel. Pendant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait dit sa volonté de « compléter » ce traité qu’il jugeait « imparfait ».Mais Macron n’entend pas demander à Theresa May de resituer sa frontière sur l’île britannique, une mesure jugée des deux côtés de la Manche comme peu efficace. Emmanuel Macron veut obtenir des Britanniques qu’ils respectent leurs engagements sur l’accueil des mineurs, voire qu’ils les renforcent, notamment en accélérant les délais d’examen des demandes. Sur les quelque 2 000 mineurs pris en charge après le démantèlement de la « Jungle » en 2016,le Royaume Uni s’était engagé à accueillir tous les enfants isolés ayant de la famille sur place  et à étudier les dossiers des mineurs « vulnérables ». Le ministère britannique de l’Intérieur en a finalement accepté 769.

Un an après le démantèlement de la jungle de Calais, les migrants sont toujours là.

Bled.ma avec AFP

Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.