• mer 23 août 2017  03:09
Bled.ma

L'info sans frontières

Tourisme: Vigilance maximale et activité en berne

Tourisme: Vigilance maximale et activité en berne

3 juillet, 2015

[ - ] A [ + ]

Des ventes en baisse de 30% sur la destination, 40% de réservations en mois : c’est le constat effectué par les TO français sur la destination Maroc. Le ministre marocain du tourisme Lahcen Haddad rétorque qu’aucune annulation n’a été enregistrée à date d’aujourd’hui. Ces chiffres ne concerneraient que le marché français. Un avis partagé par de nombreux professionnels marocains réunis en début de semaine. Mais les prévisions ne sont pas aussi optimistes. Pour faire un véritable bilan, il faudra attendre la fin de l’année.

L’alerte terroriste est à son comble. Depuis les attentats de Sousse en Tunisie, les questionnements sur les répercussions sur l’activité touristique au Maroc fusent. La destination résistera-t-elle ? C’est ce à quoi le ministre du tourisme, Lahcen Haddad a du répondre en Conseil de gouvernement jeudi 2 juillet. Selon lui, il n’y a, à date d’aujourd’hui, aucune annulation observée, ou presque. Sur l’année par contre, les possibilités de recul sont réelles. «Les indicateurs actuels relèvent la possibilité d’un recul des arrivées touristiques cette année », a expliqué Haddad, précisant par ailleurs qu’une évaluation globale de l’impact de ces actes sur le secteur du tourisme est en cours au niveau de son département. Elle devrait aboutir à la conception d’un programme d’urgence pour faire face aux retombées négatives, notamment en matière de communication. Deux jours avant, le ministre se réunissait avec les professionnels. Ces derniers confirment qu’à valeur d’aujourd’hui, les annulations ne sont pas légion, expliquant que la période du ramadan n’a jamais été une référence en matière d’activité touristique.

Les craintes sont par contre réelles pour l’après septembre.

« Les chiffres alarmants communiqués actuellement sont ceux des TO français. Ceux-là ont effectivement perdu la main sur la destination depuis plusieurs mois déjà. Les attentas de Sousse n’en sont pas à l’origine », explique un opérateur. C’est tout le business model qui serait remis en cause. Le Maroc ne s’est pas encore complètement adapté à l’heure du web alors que celle-ci est devenue dominante dans le monde du tourisme. «Tous les événements de ces dernières semaines, notamment ceux qui enflamment facebook ne sont pas non plus à la faveur de l’image du pays », ajoute un opérateur. Selon les données communiquées par la Direction Générale de la Sûreté Nationale, durant les cinq premiers mois de 2015, le volume des arrivées aux postes frontières a atteint 3,5 millions de touristes en régression de -1,1% par rapport à l’année 2014 (-5,2% pour les  touristes étrangers de séjour et +5,9% pour les MRE). Les arrivées des touristes en provenance de l’Allemagne ont progressé de +17%. Le Royaume Uni et l ’Espagne ont affiché également des hausses de +6% et +2% respectivement. Tandis que l’Italie, la France et la Belgique ont enregistré des baisses de -6%, -7% et -4% respectivement.

A.D


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *