• dim 24 septembre 2017  20:28
Bled.ma

L'info sans frontières

TROIS ACCORDS DE PARTENARIAT ET DE COOPÉRATION ENTRE LE MAROC ET LE PANAMA

TROIS ACCORDS DE PARTENARIAT ET DE COOPÉRATION ENTRE LE MAROC ET LE PANAMA

13 janvier, 2016

[ - ] A [ + ]

Le Maroc et le Panama ont signé, mardi à Panama-City, trois accords de partenariat et de coopération dans les domaines des ports, du transport maritime, de la logistique, de la formation diplomatique académique et de la culture.

 

Signés à l’occasion de la visite officielle du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar à la tête d’une importante délégation, ces accords incarnent la volonté des deux pays à renforcer leur dynamique de rapprochement et raffermir leurs relations de coopération. Le premier accord, signé par M. Mezouar et la Vice-présidente du Panama, ministre des Affaires étrangères, Isabel de Saint Malo de Alvarado, vise à jeter les bases d’une coopération institutionnelle en matière de formation des diplomates en vue de renforcer les relations entre « deux pays amis », à travers une dynamique d’échange et de coopération institutionnels et académiques entre l’Académie marocaine des études diplomatiques et l’Académie de la diplomatie Ernesto Castillero Pimentel. Cet accord entend également mettre en place un programme d’échange d’informations dans le domaine des études y afférentes, organiser des conférences et intensifier les consultations en vue d’un échange de professeurs, de conférenciers, d’experts et de nouvelles recrues des services diplomatiques. Il prévoit aussi l’organisation de conférences et de sessions de formation au Maroc, au Panama ou à distance sur les relations maroco-panaméennes et les questions prioritaires au menu de l’agenda multilatéral. Les deux ministres ont procédé également à la signature d’un accord de coopération qui vise à faire connaitre les potentialités culturelles des deux pays, notamment à travers l’organisation de rencontres, de concerts, d’expositions et de performances théâtrales et cinématographiques à caractère pédagogique, outre l’échange d’émissions radio et télévisées et de programmes d’études de langues, d’histoire et de littérature des deux pays. Cet accord prévoit, en outre, de renforcer la coopération entre les musées, les bibliothèques et les institutions culturelles du Panama et du Maroc. Le troisième accord, signé par le président du Conseil de surveillance de l’Agence spéciale Tanger-Méditerranée (TMSA), Fouad Brini et le secrétaire général de la zone franche de Colon de Panama, Luis Saiz, vise à mettre à contribution les potentialités des deux zones pour privilégier l’émergence d’une plateforme qui va permettre aux compagnies y installées à couvrir des régions plus compétitives dans les Amériques, en Europe et en Afrique. En vertu de cet accord, les deux parties s’engagent à faire connaitre les potentialités des deux plateformes auprès des opérateurs économiques au Maroc et au Panama et à faciliter l’implantation des entreprises et opérateurs en logistique désireux de faire des affaires dans ces deux zones franches. L’accord permet également de raffermir les relations de coopération, notamment sur le plan industriel, entre les entreprises installées dans la zone de Colon et les zones franches de Tanger. Les signataires entendent aussi mettre à profit les potentialités des deux zones pour drainer des investissements et garantir l’expansion à l’international des entreprises et compagnies qui y sont implantées. Dans cette perspective, les deux zones vont faciliter le commerce et les opérations logistiques relatives à l’export et à l’import. Aux termes de l’accord, les zones de Tanger Med deviendront la porte d’entrée des compagnies panaméennes vers les marchés européens et africains et la Zona Franca de Colon permettra aux entreprises installées dans la ville du Détroit à avoir accès aux marchés d’Amérique latine et des Caraïbes. La plateforme des zones franches de Tanger avait signé en novembre dernier un accord de coopération et de partenariat avec l’Association des zones franches d’Amérique, qui regroupe près de 400 zones franches d’Amérique du Sud. Cet accord vise à renforcer davantage les liens avec les zones franches d’Afrique et à développer les opportunités d’affaires entre ces deux entités. La cérémonie de signature s’est déroulée en présence notamment du ministre panaméen du Commerce Augusto Arosemena, du directeur de l’agence marocaine de la coopération internationale Abderrahim Kadmiri, de l’ambassadeur du Maroc au Panama avec résidence à Bogota Noureddine Khalifa et de diplomates panaméens et marocains.

MAP


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *