• mar 21 novembre 2017  15:37
Bled.ma

L'info sans frontières

Tunisie : Divorce consommé au sein de Nidaa Tounes

Tunisie : Divorce consommé au sein de Nidaa Tounes

9 novembre, 2015

[ - ] A [ + ]

Le parti au pouvoir de Caid Essebsi, qui vit des luttes intestines depuis plusieurs semaines, vient de voir la démission de 32 députés.

 32 élus du bloc parlementaire de Nidaa Tounes ont pris la décision de démissionner du groupe. Un an après sa victoire aux législatives, pour un mandat de cinq ans, le parti vole en éclats. Les 86 députés officiellement de Nidaa ne seront plus que 54. Les islamistes d’Ennahda deviennent la première force au parlement, avec 69 sièges. Les « frondeurs » occuperont la troisième place, arithmétiquement, avec 32. Ils continueront de soutenir l’exécutif. Le gouvernement d’Habib Essid devra redoubler de négociations pour dégager une majorité (108 voix requises) sur ses projets de loi. L’alliance Nidaa – Ennahda assure désormais 123 voix au pouvoir exécutif.  Et offre aux islamistes le rôle de faiseur de lois. Déjà, plusieurs voix se sont élevées pour demander un remaniement. Ennahda y assure une présence a minima, avec 1 ministre (sur les 27 portefeuilles que compte le gouvernement) et 3 secrétaires d’État (sur 17).

Bled.ma


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *