• mar 17 octobre 2017  12:11
Bled.ma

L'info sans frontières

Tunisie : la police a abattu trois dirigeants du principal groupe djihadiste

Tunisie : la police a abattu trois dirigeants du principal groupe djihadiste

13 juillet, 2015

[ - ] A [ + ]

La Phalange, une branche d’Aqmi, est l’auteur de plusieurs attaques meurtrières contre les forces armées tunisiennes.

Trois dirigeants du principal groupe extrémiste armé tunisien, lié à Al-Qaïda, figurent parmi les cinq djihadistes abattus vendredi par la police, a annoncé le ministre de l’Intérieur Najem Gharsalli. Les forces de l’ordre ont tué « cinq éléments terroristes dangereux, dont trois principaux dirigeants de la Phalange Okba Ibn Nafaa a déclaré le ministre lors d’une conférence de presse dimanche soir. La Phalange Okba Ibn Nafaa, une branche d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), est l’auteur de plusieurs attaques meurtrières contre les forces armées tunisiennes. Selon Tunis, elle est aussi responsable de l’attentat contre le musée du Bardo le 18 mars, bien qu’il a été revendiqué par le groupe État islamique (EI). Cette « opération a cassé le dos de la Phalange Okba Ibn Nafaa, je peux dire jusqu’à 90 % », a assuré le ministre. Cette cellule « se préparait à exécuter une série d’opérations » et a embrigadé des aspirants djihadistes avant de les aider à rejoindre des zones de conflit, a-t-il encore dit. Elle avait aussi selon lui l’intention de mettre sur pied « un camp dans la région de Gafsa (centre), à l’instar de ce qu’il y a à Chaambi ».

AFP


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *