• jeu 17 août 2017  12:32
Bled.ma

L'info sans frontières

TURKISH AIRLINES REMPLACE ROYAL AIR MAROC AU SÉNÉGAL

TURKISH AIRLINES REMPLACE ROYAL AIR MAROC AU SÉNÉGAL

18 avril, 2016

[ - ] A [ + ]

Le Sénégal a  annoncé la création d’une nouvelle compagnie renaissant des cendres d’Air Sénégal International qui fut dissoute pour cause de tensions entre les actionnaires, le gouvernement sénégalais et Royal Air Maroc du temps de Driss Benhima . Cette nouvelle compagnie bénéficiera  du soutien de Turkish Airlines.

Maimouna Ndoye Seck, ministre du Tourisme et des transports aériens, a confirmé la création d’une nouvelle compagnie aérienne baptisée Sénégal Air, qui sera dotée d’un capital de 60 millions d’euros. Le président Macky Sall et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan avaient demandé depuis un « certain temps » à Turkish Airlines à travailler sur le projet de nouvelle compagnie, alors que le sort de Sénégal Airlines semblait déjà scellé. « A partir de maintenant, nous allons faire une étude de faisabilité très sérieuse qui consistera à regarder tous les aspects du dossier pour monter quelque chose de sérieux et de solide » a indiqué à des journalistes sénégalais Ilker Ayci, président du conseil d’administration de Turkish Airlines en marge du  13e sommet de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) qui s’est terminé vendredi à Istanbul. Nous allons prendre le temps nécessaire pour faire les études de faisabilité mais dans l’immédiat, nous allons prendre en considération le personnel de la défunte compagnie ». Un point sensible qu’a aussi évoqué le ministre du Tourisme et des transports aériens sénégalais, qui assure qu’il sera recruté « dans la mesure des besoins de cette nouvelle compagnie ».

Pour rappel, la défunte Senegal Airlines avait accumulé une dette de 100 millions d’euros et s’est vue retirée en début de mois sa licence d’exploitation. Ces dernières semaines d’existence, elle ne volait plus qu’avec un seul CRJ100 de 50 places après avoir opéré jusqu’à quatre appareils (trois A320 et un ATR 42-500). Les deux-tiers de ses employés étaient au chômage technique depuis juin dernier.

Bled.ma

 


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *