• dim 24 septembre 2017  18:44
Bled.ma

L'info sans frontières

Une déclaration de résistance et d’insoumission

Une déclaration de résistance et d’insoumission

17 novembre, 2015

[ - ] A [ + ]

Ghaleb Bencheikh est un théologien connu en France. Physicien de formation, il verse dans la lecture des religions très jeune puisqu’il est le fils du Cheikh Abbas Bencheikh et frère de Soheib Bencheikh, ancien recteur de la Grande Mosquée de Paris et ancien mufti de Marseille. Il préside actuellement la Conférence mondiale des religions pour la paix. Il livre ici son sentiment au lendemain des attentas de Paris.

« Encore une fois, l’abomination a frappé au cœur de Paris. Paris est endeuillé, Paris est blessé, mais Paris reste digne et uni.

L’année en cours approche de son terme comme elle l’a commencé et notre nation, déjà éprouvée, est cruellement affligée. Nous sommes tristes et notre peine est profonde. La bête immonde, comme à son accoutumée, prend pour cibles des êtres innocents. Notre première pensée va dans le recueillement à la mémoire des victimes. Et toute notre compassion est assurée à ceux qui luttent pour la vie dans les différents hôpitaux.

Beaucoup de proclamations sont écrites et proférées. Les communiqués abondent et se succèdent les uns aux autres. Il ne s’agit pas d’en rajouter. Mais il faut simplement s’assurer d’une chose et la clamer haut et fort : c’est que face à la terreur, nous ne devons jamais abdiquer. C’est une déclaration de résistance et d’insoumission que nous opposons aux terroristes assassins.

Ces attaques vont à l’encontre de toute éthique universelle. Elles s’inscrivent dans une démarche criminelle et lâche de propagation de l’horreur, de la haine et de la peur parmi nous. L’objectif affiché est de vouloir fracturer l’unité nationale et de faire voler en éclat les valeurs républicaines et humanistes qui sont les nôtres.

Tuer le maximum de personnes innocentes et ainsi terroriser tous les autres tels sont la stratégie et le dessein des terroristes. En conséquence, ils tentent aussi d’envenimer les relations intercommunautaires en espérant voir se propager le ressentiment contre les musulmans.

La récurrence de ces attaques n’atteindra jamais notre détermination à œuvrer inlassablement pour le triomphe des idéaux de liberté, de concorde et de fraternité. En même temps, notre résolution est intacte à lutter toujours afin de mettre à mal l’incarnation du mal que nous nommons en l’occurrence. C’est une idéologie mortifère ayant avili la religion islamique et perverti la révélation coranique. Nous ne le savons que trop bien.

La responsabilité des hiérarques religieux qui ont laissé les sermonnaires doctrinaires tenir leur discours manipulateurs est plus qu’engagée. Ces derniers sont comptables et coupables des crimes perpétrés au nom de Dieu. Tous ces prêcheurs de haine qui avaient cru bon d’exploiter la rancœur ; de justifier les attentats-suicides en les qualifiant d’opérations-martyres doivent répondre de cette distorsion et de leur forfaiture.

Pour l’heure, gageons qu’en France, toutes les franges de la nation puissent rester unies et ne tombent pas dans le piège de la division tendu par les terroristes. La solidarité dans l’union, la capacité de résilience et la pulsion de vie, sont les meilleures réponses à cette vague d’attentats. Telle une déferlante incontrôlable, elle sème la désolation et le chaos dans tout le pays.

Après le temps de la sidération et de l’affliction, celui des analyses justes viendra aussitôt éveiller les consciences pour que les sentiments passionnés ne viennent pas se fracasser contre la violence d’une histoire écrite au quotidien. Loin des exploitations éhontées, ce temps ouvrira l’ère de la stabilité et de la paix.

Du côté islamique, maintenant plus que jamais, une refondation de la pensée théologique combinée à une saine éducation fondée sur l’amour et la bonté, permettra assurément d’immuniser les jeunes générations des germes du fanatisme et de les prémunir du danger du radicalisme ».

Par Ghaleb Bencheikh


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *