• dim 24 septembre 2017  04:06
Bled.ma

L'info sans frontières

UNE PÉTITION POUR DEMANDER LE DÉPART DE HAKIMA EL HAITE

UNE PÉTITION POUR DEMANDER LE DÉPART DE HAKIMA EL HAITE

4 juillet, 2016

[ - ] A [ + ]

La ministre de l’environnement, Hakima El Haité, a de quoi se soucier. Depuis l’affaire des déchets en provenance d’Italie, la gronde gonfle sur les réseaux sociaux. Une lettre adressée à sa Majesté circule et une pétition demandant son départ de l’actuel gouvernement est en train de recueillir de nombreuses signatures.

C’est une intervention royale que demandent les signataires d’une pétition qui circule sur les réseaux sociaux depuis l’affaire des déchets. Les initiateurs demandent à ce que le Maroc «ne soit pas réduit à un rôle de décharge internationale». Hakima El Haité est dans de mauvais draps. A quelques semaines de la COP22, l’arrivée d’un bateau au Maroc en provenance d’Italie avec à son bord 2500 tonnes de déchets n’est pas en adéquation avec ces fameuses normes internationales environnementales dont parle le Royaume.  Il y aurait même, selon certaines presses, un second scandale concernant un bateau en provenance de France avec à son bord 3300 tonnes de déchets.
Le Ministère s’est défendu de la « dangerosité » de ces déchets. En clair, le département d’El haité affirme que ces «importations sont légales et se font sous le regard des pays importateur et exportateur». Mais un scandale vient d’éclater en Italie. Il a été révélé que de nombreux déchets écoulés dans le cadre du recyclage des déchets étaient étiquetés «déchets non dangereux » et que ce trafic était à la solde de mafias internationales.
Qu’en est-il pour le Maroc? Quelle sont les filières existantes pour le recyclage et comment s’organisent-elles ?
Les citoyens semblent en avoir assez d’être soumis à des événements nuisibles sans qu’aucune sanction ne soit prise pour y mettre fin. La pétition qui circule actuellement est en passe de devenir un test car elle affronte pouvoirs publics et citoyens marocains.
 Leila Amiri


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.