• mar 24 octobre 2017  03:02
Bled.ma

L'info sans frontières

UNE PREMIÈRE AU DANEMARK: UN MAROCAIN DECHU DE SA NATIONALITE

UNE PREMIÈRE AU DANEMARK: UN MAROCAIN DECHU DE SA NATIONALITE

9 juin, 2016

[ - ] A [ + ]

C’est une première au Danemark. La cour suprême du Danemark a décidé mercredi 8 juin de retirer à un éditeur dano-marocain sa nationalité danoise pour incitation au terrorisme, d’après le site d’information espagnol W Radio, relayant l’agence EFE. Une expulsion définitive du territoire a également été prononcée.

Saïd Mansour, 56 ans, installé au Danemark depuis 1984, sera expulsé vers le Maroc et déchu de sa nationalité danoise. Il n’en est pas à sa première condamnation. Said Mansour avait en effet déjà été condamné en juillet 2015 à quatre ans de prison pour avoir diffusé des contenus de propagande terroriste d’Al-Qaïda. Celui qu’on surnomme « Le Libraire de Brønshøj » avait été accusé de production et de diffusion de CD, DVD et de messages en ligne et via Facebook faisant l’apologie du groupe terroriste. Il fut aussi la première personne à être condamnée pour incitation au terrorisme. Il était par ailleurs placé sous surveillance par les services de renseignements danois depuis 2001, qui l’accusent d’être un élément clé du financement et de la coordination du réseau Al-Qaïda en Europe.
« C’est la première fois qu’une personne est déchue de la nationalité danoise pour un délit criminel », précise EFE. La déchéance de nationalité intervient en effet dans le cadre des lois antiterroristes adoptées par le Danemark en 2002. Une mesure à laquelle peuvent aussi recourir d’autres pays européens à l’instar de la Belgique, du Royaume-Uni et des Pays-Bas.

Bled.ma


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.