• mar 21 novembre 2017  15:23
Bled.ma

L'info sans frontières

WECASABLANCA, UNE NOUVELLE SIGNATURE POUR LA MÉTROPOLE

WECASABLANCA, UNE NOUVELLE SIGNATURE POUR LA MÉTROPOLE

24 octobre, 2016

[ - ] A [ + ]

Une marque territoriale pour Casablanca : le défi, ambitieux, a été relevé. La capitale économique qui concentre entre 25 et 30% du Produit National Brut (PNB) et près de 1/6e de la population sera labellisée WeCasablanca.

Casablanca est la première ville du continent africain à disposer d’une marque. Désormais, WeCasablanca renverra automatiquement à la métropole marocaine, tout comme Your Singapour ou Study London.

L’idée de labelliser une ville n’est pas nouvelle au niveau international mais l’est assurément au niveau national et continental. L’objectif est clair : mobiliser l’ensemble des acteurs du territoire autour d’une vision, d’un projet et d’une ambition commune pour la métropole. «C’est la toute première ville à avoir un label dans le domaine territorial et une stratégie marketing », répétait Abdelaziz El Omari, maire de Casablanca à l’occasion du lancement de la marque.

La capitale économique est loin d’être homogène. «C’est une ville à la fois ouverte et conservatrice, moderne et traditionnel, riche et pauvre à la fois », expliquait El Omari. Une façon de dire que labelliser Casablanca est loin d’avoir été une tâche aisée. Un constat que partage Mohamed Jouahri, directeur général de Casablanca Events et animation. «La nouvelle marque territoriale de Casablanca est l’émanation d’un travail collectif de plusieurs mois. Notre ambition est de développer l’attractivité de la ville, de renforcer la fierté d’appartenance à Casablanca, d’accélérer davantage l’essor économique de la métropole et de la faire accéder aux côtés de tous les intervenants publics et privés au rang de Global city », déclarait-il.

L’identité visuelle est désormais déterminante. En bleu et noir, elle a été «pensée et conçue pour reprendre l’essentiel de l’ADN de la métropole, tel que révélé par le diagnostic d’attractivité et profil identitaire», expliquent les marketteurs. On a donc un logo qui parle en anglais, en arabe et en amazigh qui exprime l’idée d’une vile citoyenne, effervescente, entre tradition et modernité, une ville d’opportunités, ville laboratoire, accueillante et ouverte.

Mais WeCasablanca, ce n’est pas qu’une identité visuelle. Car doter la ville d’une identité doit forcément s’accompagner d’actions concrètes et de programmes qui vont réellement faire de la ville une destination à part entière. Des animations sont programmées, des activités culturelles et sportives… toute une panoplie d’actions qui contribueront à faire de Casablanca une ville ouverte au monde.

Rachid Elaoufir


Laisser un commentaire

Les commentaires sont fermés.