• ven 20 octobre 2017  13:25
Bled.ma

L'info sans frontières

Yassin Sahli a envoyé un selfie avec la tête de sa victime

Yassin Sahli a envoyé un selfie avec la tête de sa victime

28 juin, 2015

[ - ] A [ + ]

L’examen de son portable a révélé qu’il s’était photographié avec la tête de sa victime, et avait envoyé ce « selfie » avec la messagerie instantanée WhatsAp.

Le suspect de l’attentat en Isère a envoyé un selfie macabre avec la tête de sa victime décapitée, a-t-on appris samedi alors que les proches de l’entrepreneur se recueillaient dans une émotion muette. Selon une source proche de l’enquête, l’examen de son portable a révélé qu’il s’était photographié avec la tête de sa victime, Hervé Cornara, 54 ans, et avait envoyé ce « selfie » avec la messagerie instantanée WhatsApp à un numéro de téléphone de type nord-américain, qui pourrait n’être qu’un numéro relais.

Le suspect est sorti de son mutisme

Yassin Salhi, qui disait souffrir d’une amnésie, a commencé samedi dans la soirée «à s’expliquer sur le déroulé des faits et a reconnu avoir décapité son employeur», selon une source proche du dossier. Cela aurait eu lieu sur «un parking», sur le trajet entre l’entreprise de transport et l’usine Air Products. Selon I-Télé, il ne se présente pas ni ne se revendique comme terroriste. D’après Le Parisien, Yassin Salhi explique son geste, de manière confuse, par «des difficultés personnelles liées, à la fois, à son travail et à sa vie de famille». Il devrait être transféré dimanche vers le siège de la police antiterroriste près de Paris.

AFP


Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *